Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

FLN (34), Tiaret, Aïn-Dzarit, les autres Partis interdit de s'exprimer !!! كل الاحزاب ممنوعينFLNالا ال.

Publié le par Laïd Sahari

5786

à Aïn-Dzarit, wilaya de Tiaret, le FLN interdit à tout autre Parti Politique de s'exprimer, interdit de faire une autre campagne élèctorale que celle du FLN-ould abbes !!!

توفي يوم الاحد 11 مارس 2017، أحد مناضلي الأفلان متأثرا بضغط الدم أثناء مناوشات نشبت بين معارضي قائمة الحزب للتشريعيات ومؤيديها أمام مبنى المحافظة بمدينة تيارت.

وقالت مصادر مطلعة أن الفقيد و اسمه (ب. م - 50 سنة) مناضل في الحزب سبق له و أن كان عضوا في المجلس الشعبي لبلدية تيارت تربطه صلة قرابة بمحافظ الأفلان، نقل إلى مصلحة الاستعجالات للمؤسسة العمومية الإستشفائية يوسف دمارجي بمدينة تيارت، أين لفظ أنفاسه الأخيرة متأثرا بضغط الدم

Bagarre à la Mouhafada du FLN : Un mort et six blessés.

Une bagarre éclatée Dimanche matin, au sein du siège d’une Mouhafada du Front de Libération nationale à la wilaya de Tiaret, s’est soldée par la mort d’un militant.

La victime est un quinquagénaire répondant aux initiales « Bourriah Mansour », un ancien élu de la région, connu pour souffrir d’hypertension.

Echorouk a appris de sources bien informées que le défunt s’est évanoui lors de la protestation de la liste des candidats aux élections législatives  qui ont été confrontés à un groupe proche du mouhafadh qui défend cette liste.

La victime aurait fait un malaise cardiaque au cours de la bagarre. Il s’est évanoui lors des affrontements puis il a été transféré en urgence à l’hôpital de Tiaret ou il a rendu l’âme.

Les incidents ont fait également 6 blessés parmi les militants,qui ont également été évacués pour des soins.

La liste contestée est conduite par l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Tahar Hadjar, qui n’a pas jugé utile de se rendre sur le théâtre des affrontements pour tenter d’apaiser les esprits. Au FLN, la tension monte d’un cran. Et les arguments du secrétaire général pour justifier les choix faits pour les législatives du 4 mai prochain ne semblent pas convaincre les mécontents.

Ces protestations s’ajoutent à celles, moins violentes, enregistrées, la semaine dernière, dans plusieurs autres wilayas et même à l’étranger. La situation risque de se corser dans les prochains jours, si des voix sages et crédibles n'interviennent pas pour calmer les esprits. 

FLN (34), Annaba, Tliba, quand le Président de l'A.P.C joue au rabatteur...

Publié le par Laïd Sahari

5785

Quand un maire joue au rabatteur de Baha-Eddine Tliba.

La mobilisation des employés de l’administration pour gonfler les rangs des partis du pouvoir est un réflexe qui est loin d’avoir disparu. A Annaba, dans la commune de Cherfa, le maire d’obédience FLN a adressé une convocation aux employés des différentes administrations pour leur demander d’assister à un meeting animé par le numéro deux de la liste du FLN, le très controversé Baha-Eddine Tliba.

Le P/APC a signalé en bas de la convocation que la présence à l’événement était «obligatoire». C’est ainsi finalement que les partis du pouvoir continuent de «mobiliser» les citoyens. Ce genre de procédés est apparemment toujours de rigueur à l’intérieur du pays où de nombreux employés répondent positivement à ce genre d’injonction par craintes de représailles.

La Haute instance indépendante de surveillance des élections législatives va-t-elle réagir à ce grave dépassement?

FLN (34), ces Riches du FLN-ould abbes, marchent sur les Lois et sur le Peuple ...

Publié le par Laïd Sahari

5784

MASCARA : Les candidats du FLN distribuent l’eau de Zam-Zam aux malades.

Dimanche, plusieurs candidats du parti du FLN aux législatives du 4 mai prochain ont envahis, vers 13h30, l’Établissement public hospitalier (EPH), Dr Khaled, et le nouveau Centre d’hémodialyse de Mascara, «pour rendre visite aux malades des services d’hématologie, d’oncologie, et de cardiologie en plus autres souffrants des maladies rénales.»

Chacun des malades, enfant, femme et homme, a eu doit à une petite bouteille d’Eau sacré de Zam-Zam de la part du tête de liste du FLN, l’homme d’affaire Abdelmalek Sahraoui. «C’est une visite de courtoisie aux malades», nous répond le PDG du Groupe Promo Invest.

1 2 3 4 5 6 > >>
google68dd3c13eca153a9.html