Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

S.Saïd sera le Fossoyeur de l'U.G.T.A, س.السعيد دافن المركزية النقابية

Publié le par Laïd Sahari

5936

Sidi Saïd invité à rendre son tablier.-

 

Le secrétaire général de la centrale syndicale, Sidi Saïd, se trouve dans une mauvaise posture. Son franc soutien au patron du FCE lui a attiré les foudres du monde syndical et aussi de la quasi- totalité de la classe politique, qui n’attendait, en toute vraisemblance, que le moment propice pour déverser sa colère sur l’homme, accusé d’avoir déserté le combat syndical et d’avoir choisi le camp des patrons.

Les syndicalistes et travailleurs, affiliés à l’UGTA, sont dans l’expectative. Pour eux, la situation n’est pas simple, elle est même très complexe et ils ne savent pas dans quelle direction elle évoluera. Partira ? Partira pas ? A quelle logique obéit le geste de Sidi Saïd ? Ce sont autant de questions qui taraudent l’esprit des militants de la centrale. Pour l’heure, il n’y a eu aucune prise de positon, mais les syndicalistes attendent une action de Sidi Saïd à qui ils reprochent une démarche prise à la hâte et sans la consultation des membres de la direction ni ceux du secrétariat national.

En se rangeant du côté des patrons, Sidi Saïd a, selon eux, porté atteinte à l’image de l’UGTA, déjà ternie par son accointance avec le pouvoir. Il met la centrale dans une positon de faiblesse. «En plus de l’image de l’UGTA, c’est aussi la crédibilité de Sidi Saïd qui accuse un sacré coup. Ce dernier ne peut plus être audible, et par conséquent il doit prendre une décision dans le sens du rétablissement de l’action syndicale», expliquent des syndicalistes qui ont préféré garder l’anonymat.

Catégoriques, les syndicalistes pensent que lorsqu’on prend une telle décision à ce niveau de responsabilité, on doit tirer les conclusions de sa démarche. «S’il veut sauver un tant soit peu la maison syndicale, Sidi Saïd devrait rendre son tablier, sinon il serait accusé d’être le fossoyeur de l’organisation syndicale.

Une telle décision ça se paye. A la tête de l’UGTA depuis plus de 20 ans, Sidi Saïd ne fait, malheureusement, pas l’unanimité et l’organisation historique est à la croisée des chemins», affirment les syndicalistes qui de tout temps se sont plaints d’une UGTA qui s’est éloignée du monde de travail et d’un Sidi Saïd qui a bafoué les règles élémentaires du militantisme syndical. Ils énumèrent une série de dysfonctionnements allant du non-respect du règlement intérieur, au cumul de fonctions.

«Aujourd’hui, les langues commencent à se délier et chaque jour apporte son lot de révélations sur les biens que possèdent le secrétaire général de l’UGTA et sa famille. Comment dans ce cas, Sidi Saïd peut-il prétendre défendre les travailleurs à l’ère des restrictions budgétaires et des réformes douloureuses ?

 

Comment Sidi Saïd peut-il intervenir auprès des travailleurs pour expliquer le bien-fondé d’une réforme ?» s’interrogent les syndicalistes dont la première préoccupation est de redorer l’image de l’UGTA. Sidi Saïd, qui était hier l’allié de tout le monde, est aujourd’hui pointé du doigt. Il est accusé d’avoir accompagné tous les gouvernements précédents dans le démantèlement de l’économie nationale et l’affaiblissement de la classe ouvrière. «Sidi Saïd n’a jamais été du côté des travailleurs. Il a toujours soutenu les forces de l’argent», affirment des syndicalistes contraints de déserter la centrale.

Une pensée pour toutes les mamans. الى كل الامهات، اللي ماتوا، الله يرحمهم، اللي حيين، الله يطول في أعمارهم

Publié le par Mohamed-Laid-Anas GUENDOUZ

Pht-0065

 Maman, à droite, Attallah Hadja Mouna bent Bensaifia, elle nous a quitté en décembre 2007, à l'age de 78 ans, elle a vécue comme une lionne, dors en paix maman.

Pht-0071

 Ici avec Badreddine tout petit et Mohamed.

Pht-0082

 Ici, avec Wafaa toute petite.

Pht-0008.jpg

 Ici, encore avec Badreddine et wafaa, qui ont grandis un peu.

 

Algérie, S.Saïd et Haddad: Ces voleurs doivent rendre l'argent du Peuple.

Publié le par Laïd Sahari

5934

أفادت مصادر مطلعة، أن مجمع رجل الأعمال علي حداد، مدان للخزينة العمومية بملغ ضخم يفوق 4 ملايير دولار (40 ألف مليار سنتيم على الأقل) والذي يمثل أشغالا وصفقات حازها مجمعه للأشغال العمومية والبناء والري (ETRHB) لكنها لم تنطلق بعد.

U.G.T.A, LETTRE OUVERTE A MR ABDELMADJID SIDI SAID, de Abbes MGHILI.-

Publié le par Laïd Sahari

5932

Ayant connu le monde syndical ,dès mon jeune age ,je ne comprenais pas que la prestigieuse UGTA de MOULOUD OUMEZIANE , DEMENE DEBIH , ABDELHAK BENHAMOUDA, et tant de valeureux militants syndicalistes ,soit tombée si bas ,et ne soit plus qu’une pale copie de ce que doit être une organisation syndicale (des travailleurs).
Cela a commencé avec le limogeage de grands syndicalistes tels que BADAOUI, et beaucoup d’autres , la mise a mort de la démocratie syndicale ,le caporalisme ,l’a plat ventrisme ,et surtout le populisme de bas étage utilisé comme jamais allant jusqu’au «KOFR»,et voici qu’aujourd’hui on découvre le premier responsable devenir l’ardent défenseur des «oligarches» qui pouvaient aisaiment se passer d’un tel soutien .
Je voudrais mr le secretaire général , que vous disiez publiquement combien de sections syndicales avez vous installe dans le groupe HADDAD, et dans tous le secteur privé.
vous croyez défendre un homme , et c’est votre droit ,mais pas en tant que s.g. de l’UGTA.
Vous vous occupez de ce qui ne vous regarde pas , alors que la première revendication des oligarques c’était l’ abandon de l’actuel système de retraite ,pendant ce temps mr sidi said ,la caisse de sécurité sociale (dont vous êtes le principal administrateur)sera bientôt en banqueroute .Vous vous attaquez à un homme avec violence !Pourquoi ? Quels intèrêts sont menacés ?Dites le tout haut vous qui vous vous affublez de la casquette du syndicaliste pur et dur allant jusqu’à l’apostasie dans le propos .POURQUOI NE BENEFICIE T’IL pas lui aussi comme les autres d’une période de grâce d'au moins 100 jours .serait ce trop donner à quelqu’un qui connait le monde du travail mieux que vous ,car de part sa qualité de wali,les travailleurs peuvent en témoigner ,qu’il a toujours été proche du monde du travail ,son credo a toujours été de servir le pays .Tranquillisez vous et vos tuteurs ,ce dernier est habitué a toutes sorte de traversées du desert , dans tous les sens , il a le nif des amazighs de bousemghoune , vous vous êtes attaqués à la force tranquille de l’ALGERIEN ombrageux quand on touche au pays. Ne vous en déplaise il est l’expression du patriote faite homme .vous auriez beaucoup gagné à vous taire et ne pas vous en prendre a un des fils de l’ALGERIE qui survivra à tous vos mic macs ..j’allais terminer par le traditionnel salutations syndicales ,mais vous ne les meritez pas ....
abbes MGHILI

Algérie, Berraf (COA), fait du chantage au Premier Ministre Abdelmadjid Tebboune.

Publié le par Laïd Sahari

5931

 

مصطفى بيراف رئيس اللجنة الأولمبية الجزائرية في سطور لمن لا يعرفه:
عمره:63 سنة

بدأ حياته المهنية كإطار تجاري في الديوان الوطني للحليب (أونولي) بوحدة حسين داي..
نائب لمدير ذات الوحدة مكلف بالتخزين والنقل
نائب مدير وحدة بودواو التابعة لديوان الحليب..
مساعد المدير في المديرية العامة للديوان الوطني للحليب
المدير التجاري و نائب المدير العام في المديرية الجهوية للديوان لعنابة
مدير عام المساحات الكبرى للبليدة ورئيسا للجمعية الوطنية للمساحات الخضراء (دخل بسببها السجن)
مدير المركب الأولمبي محمد بوضياف
مدير لإقامة الدولة نادي الصنوبر و مدير عام مؤسسة السياحة لنادي الصنوبر (دحل بسببها السجن)
نائب رئيس الاتحادية الجزائرية لكرة السلة مكلفا بالمنتخبات الوطنية
رئيس الاتحادية الجزائرية لكرة السلة
عضو المكتب التنفيذي للجنة الأولمبية الجزائرية
رئيس للجنة الأولمبية الجزائرية (ثلاث مرات)

محكمة البليدة اتهمته تبديد أموال عمومية لما كان مديرا للمساحات الكبرى بالبليدة بعد تستره على بعض الأشخاص الذين كانوا يعملون معه وتورطوا في سرقات
نيابة محكمة الشراڤة اتهمته بتوريد شاليهات إلى إقامة الدولة بنادي الصنوبر

من إنجازاته:
معاقبة عزيز درواز مدى الحياة و تثبيت العقوبة دوليا لمنعه من الترشح للإتحاد الدولي
معاقبة نعيجي رئيس الدراجات مدى الحياة
معاقبة مدربين في الجيدو مدى الحياة

راسل رئيس اللجنة الأولمبية الجزائرية مصطفى بيراف، الوزير الأول عبد المجيد تبون بخصوص التهديدات التي تتعرض لها الرياضة الجزائرية مؤخرا، واحتمال تسليط عقوبات دولية عليها من طرف اللجنة الأولمبية الدولية ومختلف الاتحادات الدولية الأخرى، ما يعني تجميد النشاط الرياضي الجزائري في وقت حساس جدا، لا يقبل خسارة الجزائر أموالا طائلة في الرياضة مقابل تجميد نشاطها بسبب التدخل غير القانوني لوزارة الشباب والرياضة، وشرح بيراف في رسالته الموجهة إلى الوزير الأول الخلافات القائمة بين هيئته ووزارة الشباب والرياضة وعواقبها التي قد تكون وخيمة على الجزائر.

Algérie, El-Habiri, patron des Pompiers et Sa fille vend du Matériel aux Pompiers...depuis 15 années!!!

Publié le par Laïd Sahari

5930

Le colonel Mustapha El-Habiri dirige la Protection Civile algérienne, les sapeurs pompiers, depuis de nombreuses années.

ومع ذلك، فإنه عادة تعريفه على أنه صراع بين بعثة صراع موظف عمومي ومصالح خاصة يمكن أن تؤثر على الطريقة التي يؤدي واجباته.
Le conflit d'intérêts, On peut toutefois le définir communément comme un conflit entre la mission d'un agent public et ses intérêts privés, conflit susceptible d'influencer la manière dont il exerce ses fonctions.

Et Mustapha El-Habiri, comme presque tous les autres dirigeants algériens, se retrouve lui-aussi connecté au monde des affaires. Et pour cause, sa fille, El-Habiri Dalila, est propriétaire d’une importante entreprise qui importe, comme par hasard, du matériel et des fournitures de sécurité ainsi que de… Protection. En clair, il s’agit des équipements que la Protection Civile peut également utiliser dans ses interventions.

En effet, la SARL LEADER SAFE Algérie est la propriété d’El-Habiri Dalila, née à Oran, et de Cheloufi Karim, le fils du général retraité, Mustapha Cheloufi, qui a été notamment commandant de la Gendarmerie nationale et secrétaire général du ministère de la défense nationale (MDN). Il est décédé en mai 2016.

L’entreprise de Mustapha El-Habiri et du fils du général Cheloufi, est basée à Staouéli dans les environs d’Alger. Elle a été lancée le 29/01/2002 et en quelques années, elle s’est imposée comme une référence dans son secteur en Algérie. Reste à savoir enfin si la longévité du colonel Mustapha El-Habiri a profité au business florissant de sa fille. Algériepart poursuivra ses enquêtes dans ce dossier.

Ali Haddad, le Milliard de $ et les 10.000 hectares ...و يريد الاطاحة بالوزير الاول الجزائري

Publié le par Laïd Sahari

5928

« Abdelmadjid Tebboune applique le programme du président de la République. Son plan d’action a été adopté par le Parlement et approuvé en Conseil des ministres par Abdelaziz Bouteflika » .

« Haddad a voulu piéger Tebboune samedi dernier en se déplaçant à l’École supérieure de la sécurité sociale, quelques jours après le discours du Premier ministre au Parlement où il avait clairement affiché l’intention du gouvernement de séparer entre le pouvoir de l’argent et la politique ». Pour notre source, Haddad « n’avait rien à faire à cet endroit précis, à ce moment précis ».

les choses se compliquent pour le chef du FCE. Que reproche-t-on réellement à Ali Hadad que certains donnaient comme étant un des plus proches au cercle présidentiel ? Selon notre source, Haddad et son entreprise ont été largement privilégiés ces dernières années en termes de crédits et de projets octroyés. « Le chiffre est co
nfirmé : le patron du FCE a bénéficié à lui seul d’un milliard de dollars de crédits depuis 2010. Il devait lancer des projets. Malheureusement, rien n’a été fait. Il a pris l’argent sans réaliser les projets », accuse notre source.

Ce chiffre émane d’une enquête lancée par le Premier ministère, au lendemain de la nomination d’Abdelmadjid Tebboune. Pour certains projets, comme c’est le cas de la piste de l’aéroport de Houari Boumediene, Haddad « a eu une avance de 80% en 2014 ».Mais son entreprise n’a rien réalisé. Le gouvernement n’apprécie pas aussi le recours à la sous-traitance de la part de l’entreprise ETRHB. « Lorsqu’on ne maîtrise pas une technologie ou une technique, on ne soumissionne pas. Cela n’a pas été le cas de Haddad. Il obtenait des projets avant de les confier aux entreprises étrangères », soutient notre source.

Pire : Haddad a été une source de blocage de certains projets. C’est le cas du méga-projet du port de Cherchell. « Le partenaire chinois a exprimé son désaccord après qu’Ali Haddad ait pris part dans le projet », affirme notre source. « Les Chinois nous ont clairement dit : ‘que fait Haddad dans un projet que nous finançons totalement ? Qu’elle technologie maîtrise-t-il ?’ ». Tebboune a annoncé au Parlement l’intention du gouvernement de relancer le projet. Cela devra se faire quasi certainement sans Haddad.

Par ailleurs, TSA a appris que le gouvernement a décidé de récupérer 10.000 hectares octroyés à Haddad « sans que ces hectares terrains ne soient utilisés ».  

Pour notre interlocuteur, la réaction de Haddad hier n’est pas uniquement liée à l’incident de samedi. « Haddad s’est alarmé suite aux mises en demeure que nous lui avons envoyées dans la presse », conclut-elle.

 

1 2 3 4 5 > >>
google68dd3c13eca153a9.html