l'envieux et le présomptueux, l'ane et le dromadaire, par le Dr. Azza.

Publié le par Mohamed-Laid-Anas GUENDOUZ

scrapee.net 20120624095830z2dL-copie-1

Un commerçant avait un  âne et un dromadaire pourL500xH428_jpg_dromadaire-1b6e9-72ed9.jpg transporter ses biens, le dromadaire, animal puissant arrivait à soulever des masses importantes alors que l’âne animal de taille plus modeste avait plutôt pour fonction de porter des charges négligeables dont les bouses de dromadaire pour servir de combustible, les ustensiles de cuisine, la literie et autres produits de la vie courante. L’Âne vexé de cet état de choses demanda un jour au commerçant :"maître pourquoi vous ne me donnez à porter que des charges sans valeurs alors que le dromadaire lui porte les soieries,  les tissus précieux, l’encens. J’aimerai aussi porter ce genre de fardeau". Le commerçant s’adressa au dromadaire : « aimerais-tu partager ta charge avec l’âne ? »Et leane-dans-herbe.jpg dromadaire de répondre "oui pourquoi pas ? " Aussitôt dit aussitôt fait la charge est partagée en deux équitablement, aussi lourdes que précieuses. Après avoir fait s’agenouiller les deux bêtes il les charge, puis  croyant avoir terminé, le commerçant se rend compte qu’il a oublié un ballot, il demande à l’âne « tu veux encore cette charge ? Et l’âne de répondre « tu peux rajouter toutes les charges que tu veux de toutes les manières déjà je ne peux  pas me lever !!!

La morale de cette histoire je vous laisse la deviner mais je pense qu’elle parle de l’envieux et du présomptueux.

Publié dans divers منوعات

Commenter cet article