Sidi-Belabbes, haricots secs et yaourt pourris servis aux futurs médecins et pharmaciens Algériens.

Publié le par Mohamed-Laid-Anas GUENDOUZ

Commenter cet article