Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

139 articles avec ville de tiaret مدينة تيارت

Le Wali de Tiaret, la Mosquée Touba et le directeur des affaires religieuses ...جامع التوبة بعد 35 سنة

Publié le par Laïd Sahari

5902

Si les citoyens Algériens s’évertuent à construire de nouvelles mosquées, à tiaret ,les services de la direction des affaires religieuses , veulent annuler la prière du vendredi a la mosquée «el touba» de la cité des 200 logements .Pourquoi ? Eh bien après 35 ans d’existence ,les conseillers du directeur des affaires religieuses ,questionnés sur le sujets par les citoyens , avancent l’argument de l’absence de minarets ,sa position au rez de chaussée de bâtiments ,et en nouveaux exégètes ,ils décrètent que la prière y est illicite ,parcequ’il y a au centre de la salle de prière ,une descente des eaux pluviales de la terrasse des bâtiments .Quelle bêtise ?Pour ceux qui ne le savent pas ,cette petite mosquée très fréquentée , a été réalisée à l’initiative d’un médecin , et est totalement prise en charge par les citoyens ,et ou il n’y a jamais eu de problèmes .elle dispose d’une école coranique qui a formé des centaines de récitants du saint coran et des enseignants ,elle reçut en legs par une défunte habitante du quartier un logement qui devait servir de logement de fonction à l’imam ,mais à ce jour nul ne sait ce qu’il en est advenu ........Pourquoi veut on fermer cette mosquée ......????

Tiaret, Des enfants vivent dans des dépotoirs et décharges publiques.

Publié le par Laïd Sahari

5855

1er Juin (fête de l'enfant), les enfants Tiartis vous saluent de leurs décharges!

 Plus de 50 enfants répartis sur tout le territoire de la wilaya et dont l’unique ressource demeure la décharge sauvage. Ces enfants se donnent rendez-vous tous les matins, les uns avec des brouettes et les autres avec des genres de poussettes et leur première mission est de collecter d’abord des produits qui peuvent être consommés sans aucune mesure  d’hygiène (pain, légumes et parfois des os de mouton et ce pour préparer la soupe comme a soufflé l’un d’eux dans notre oreille), un autre enfant collecte les cahiers et les livres jetés, un autre s’attache à la collecte de vêtements (sa maman s’occupe du nettoiement et ces vêtements sont revendus dans les marchés de friperie, d’autres enfants versent dans la collecte de bois et ce pour cuire le pain du "ferrane" et le dénominateur commun entre ces enfants c’est ce travail dans la plus grande indiscrétion et aussi ils se sont donnés serment pour ne pas se bagarrer entre eux et même au niveau des décharges sauvages; ils se sont consentis sur des frontières à respecter scrupuleusement... En silence et des peines du monde qui dessinent déjà des rides sur leurs visages qui font des acrobaties pour dessiner un sourire, ces enfants et eu égard à leur âge confondent jeux et responsabilité et à l’unisson, ces enfants se sont dirigés vers ma personne et ont crié : Avons-nous un avenir ? Une place dans la société ? nos déchets sont-ils devenus des repères d’espaces où grandissent nos enfants ? De grâce, faites un geste à l’adresse de cette frange très fragile qui a pris adresse au sein des dépotoirs sauvages, la responsabilité incombe  à l'état Algérien (Wali, Maire, scité civile ...).

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
google68dd3c13eca153a9.html